06 60 92 27 64

J’ai envie de vous parler aujourd’hui de l’acceptation. Tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin au développement personnel sont tombés sur cette notion. Je ne vais pas écrire un roman mais juste partager une petite réflexion.

Accepter? A quoi ça sert? Tout simplement à se sentir plus léger face à une expérience. En effet, plus je lutte contre quelque chose, plus je l’amplifie! Ce dont je voulais me “débarrasser” prend de plus en plus de place dans ma vie. J’y pense, je ressasse… Rien de bien réjouissant!

Dans ce contexte, l’acceptation devient pertinente! Exemple: Je vis une émotion (colère, tristesse…) ou une situation (dans le cadre professionnel, personnel…) qui me dérange. Pour aller mieux, je devrais donc ressentir cette émotion, regarder cette expérience et simplement l’accepter telle qu’elle est. C’est un moment de ma vie; ça n’est pas toute ma vie et puis, à un moment ou un autre, tout cela va changer! Plutôt rassurant jusque là! Et quand nous sommes en mesure de le faire, cela procure un grand soulagement.

Mais, il est parfois très difficile d’accepter ces émotions, ces situations que l’on n’apprécie pas du tout. Si l’on veut suivre le “protocole”, on va donc se forcer à accepter parce que c’est la “bonne chose” à faire! Et quand on se force, on entre à nouveau dans une lutte! La boucle est bouclée; c’est un cercle sans fin!

Un jour, un thérapeute m’a dit une petite phrase qui m’a beaucoup aidée: “Et si tu acceptais de ne pas accepter?”. On en vient ici à l’acceptation de la non acceptation! Un peu tiré par les cheveux mais, dans la pratique, c’est efficace. Et c’est bien plus simple qu’il n’y paraît! Exemple!

Imaginez que vous vous leviez un matin très en colère. Vous n’acceptez pas cette émotion malgré toute votre bonne volonté! Vous n’avez pas envie de l’accepter, l’écouter pour pouvoir la libérer… Vous êtes donc dans la lutte et tout est bien pire qu’au départ avec votre simple colère matinale! En revanche, au moment où vous acceptez de ne pas accepter cette colère, tout s’allège! Vous pouvez vous dire qu’aujourd’hui, vous n’êtes pas en mesure de le faire et que c’est très bien comme ça. C’est remettre un peu de douceur dans sa vie, être doux avec soi au lieu de passer son temps à ne pas se trouver à la hauteur, s’injurier pour x raisons… Quand vous serez prêt, vous vous occuperez de cette colère. En attendant, vous vous octroyez du répit et je peux vous dire par expérience que ça fait énormément de bien!

Le développement personnel, c’est bien; quand ça devient une prise de tête, ça ne sert plus à rien! Le but est quand même de vivre plus heureux et serein chaque jour. Et être plus heureux revient souvent à amener plus de simplicité et moins de prises de tête! Soyez bienveillants avec vous-même. Soyons le tous!

Magali

 

luctus facilisis adipiscing justo elementum mattis

Pin It on Pinterest

Share This